Faire un doctorat

Les ressources bibliographiques au sein de la MRSH :

La salle des thèses : Il s'agit d'une salle en libre accès composée de plus de 680 thèses (datées de 1851à 2012) traitant de sujets liés à la ruralité, en histoire, géographie, sociologie et agronomie... Cette collection constitue un incontournable outil de travail pour tout étudiant intéressé par le monde rural. Tous les sujets (l'élevage sous toutes ses formes, les différents types de culture, l'aménagement du territoire, les paysages, l'économie, la société et les aspects culturels...) et toutes les régions françaises sont concernés. On y trouve les grands classiques, mais aussi certains ouvrages particulièrement rares, anciens ou non, jamais publiés et imprimés en seulement quelques exemplaires. Les mémoires de Master soutenus au Pôle Rural y sont également conservés. Une liste régulièrement mise à jour permet de dénicher rapidement les ouvrages recherchés.

La bibliothèque du Pôle Rural : Elle comprend un fonds important de publications liées au monde rural, essentiellement en histoire, en géographie et en agronomie. Une riche bibliographie se rapporte notamment au vin, grâce au dépôt récent du fonds Marcel Lachiver. On y trouve également l'intégralité des principales revues ruralistes nationales et étrangères, comme Ruralia, Ethnozootechnie, Études rurales, les différentes revues des Annales ou bien évidemment Histoire et Sociétés Rurales.

 
BIBAGRI : En 2005, le Ministère de l'Agriculture a délocalisé à la Maison de la Recherche en Sciences Humaines (MRSH) de Caen, tous les ouvrages de sa bibliothèque ancienne. Ce fonds comprend 7800 ouvrages (13500 volumes), datant du début du XVIIe siècle aux années 1960. Réunis depuis le règne de Louis XV jusqu'à la Ve république, ces écrits concernent aussi bien les techniques agricoles, que les statistiques de population, les travaux publics, le commerce, la géographie ou les voyages. Récits, traités, recueils statistiques et cartes anciennes sont autant de sources fondamentales pour l'étude des sociétés rurales. L'accès à cette bibliothèque constitue un véritable privilège pour les étudiants du Pôle Rural. Ils peuvent réaliser facilement leurs recherches grâce au site internet richement agrémenté, sur lequel sont présentés certains documents, et où se trouve un catalogue exhaustif des ouvrages. Cette bibliothèque est ouverte de 9h à 12h et de 14h à 17h, du lundi au vendredi.

Les locaux pour travailler :
Les différentes salles de lecture des bibliothèques de la MRSH ainsi que celles de la BU centrale ou des BU d'UFR, sont autant de lieux permettant de travailler dans de bonne condition et avec un accès Internet en WIFI.
La cafétéria de la MRSH permet aux doctorants, comme à l'ensemble des chercheurs, de la MRSH de se restaurer sur place. C'est également un lieu d'échange convivial.

Le séminaire :

  • Depuis maintenant 18 ans, ce séminaire de formation et de recherche interdisciplinaire offre la possibilité aux doctorants de discuter et de débattre avec des chercheurs spécialistes du monde rural. Une fois par mois, d'octobre à mai, deux intervenants sont invités pour présenter leurs travaux, en rapport avec la thématique annuelle définie par les organisateurs. Un géographe et un historien se succèdent généralement. Chaque communication est suivie d'une séance de questions. Elles permettent aux étudiants non seulement de s'informer de l'actualité scientifique du monde rural, mais aussi d'envisager la recherche à travers des perspectives méthodologiques variées. La confrontation entre l'histoire et la géographie amène constamment le chercheur à s'interroger sur la représentativité des sources et les moyens de les utiliser.
  • Concrètement, le séminaire se déroule en cinq temps. Chaque séance commence par une veille scientifique de 15 à 20 minutes dans laquelle sont exposés les deniers ouvrages parus et les dates des divers évènements scientifiques prévus à l'échelle nationale ou internationale (colloques, séminaires...) Une première communication, d'environ cinquante minutes, est suivie d'une séance de questions. Puis, après une courte pause, a lieu la seconde intervention, précédant les débats.
  • Une équipe d'étudiants de Masters et de doctorants (histoire & géographie) est chargée, à chaque séance, de réaliser un rapide compte rendu des interventions et des débats, publié ensuite sur le site internet du pôle rural. Cet exercice formateur est l'occasion de créer de nouvelles rencontres avec des étudiants, mais aussi avec les intervenants eux-mêmes.

    Un rattachement à des UMR CNRS :

    Géographie / ESO CAEN (UMR 6590),

    sous la direction de Philippe Madeline, professeur de Géographie.

     

     
    Histoire / CRHQ (UMR 6583),
    sous la direction de Jean-Marc Moriceau, professeur d'Histoire moderne
    sous la direction de Michel Boivin, professeur d'Histoire contemporaine
    sous la direction de Jêrome-Luther Viret, MCF HDR d'Histoire moderne
     
    Encadrement :
    • Au Pôle Rural, l'encadrement d'une thèse n'est pas seulement individuel. Aux indispensables rendez-vous privés entre enseignants et étudiants s'ajoutent des réunions collectives, rassemblant masters et doctorants, ou le plus souvent seulement les doctorants. Ces rendez-vous sont essentiels pour comparer les difficultés rencontrées et encourager l'esprit critique. Dans une ambiance toujours chaleureuse, deux à quatre réunions en moyenne sont organisées chaque année. Grâce au développement d'un esprit collectif au sein des étudiants, la formation se fait à la fois de manière verticale (de professeur à étudiants, de doctorants à masters...) et horizontale, par l'entraide entre doctorants.

    Réalisation de projets :

    Les « doctorurales ». L'esprit d'initiative est toujours encouragé au Pôle Rural. Depuis 2010, les doctorants ont entrepris d'organiser, en collaboration avec les étudiants de géographie de Clermont-Ferrand (CERAMAC - EA 997), une rencontre annuelle entre doctorants, pour débattre sur le thème du monde rural. Les « doctorurales » ont pour objectif de permettre d'échanger et de comparer des méthodes de travail, dans un cadre résolument interdiciplinaire.

    • En 2010, la première session des « doctorurales » s'était déroulée à Caen, sous forme d'ateliers de discussions, sur le thème du qualitatif et du quantitatif.
    • En 2011, ce sont les Clermontois qui ont accueillis les étudiants caennais. Les deux journées de la rencontre ont donné lieu à une conférence de Patrick Steyaert, ingénieur agronome à l'INRA, suivie d'un rally photo, destiné à réfléchir sur la notion de rural et d'urbain. La seconde journée a été entièrement consacrée aux ateliers de discussions. Etudiants en géographie, en histoire, mais aussi en économie et en archéologie étaient rassemblés à cette occasion.
    • Les prochaines « doctorurales » auront lieu à Caen les 13 et 14 décembre 2012.