Page personnelle

Dernière modification le 12/10/2020

Céline JOUIN

Maître de conférences

Membre de l'équipe Identité et subjectivité

fonctions actuelles :

• Maître de conférences en philosophie politique et philosophie du droit à l'Université de Caen Normandie depuis 2011

• Co-responsable pédagogique du Master de Philosophie à l'Université de Caen Normandie depuis 2016, avec Jérôme Laurent depuis 2020

• Secrétaire de rédaction des Cahiers de philosophie de l'Université de Caen depuis 2011

domaines de recherche :
philosophie du droit, philosophie politique, philosophie hégélienne et post-hégélienne

cursus :
Thèse de philosophie soutenue à l'Université de Rennes-1 en  2009, Droit international, épistémologie et idéologie chez Carl Schmitt, dirigée par Catherine Colliot-Thélène.
Études à l'ENS de Fontenay-Saint-Cloud et de Lyon ainsi qu’à Nanterre et à la Humboldt-Universität de Berlin

Publications

Livre en nom propre :

Le retour de la guerre juste. Droit international, idéologie, épistémologie chez Carl Schmitt, Paris, Vrin/EHESS, collection « contextes », novembre 2013.

Coordination d’ouvrages collectifs ou de numéro de revues :

Isabelle Aubert et Céline Jouin (dir.), Heller, Kirchheimer, Neumann. Trois pensées réformatrices du droit, Jus Politicum, Revue de droit politique, 2019/2020, Institut Michel Villey, n°23.

Céline Jouin (dir.), La constitution matérielle de l’Europe, Paris, Pédone, 2019.

Céline Jouin (dir.), Le concept de communauté, Cahiers de philosophie de l’université de Caen, n°56, 2019, Presses universitaires de Caen.

Céline Jouin (dir.), Actualité de la théologie politique ?, Les Études philosophiques, Paris, Presses universitaires de France, octobre 2014/4.
https://www.cairn.info/revue-les-etudes-philosophiques-2014-4.htm


Articles et contributions à des ouvrages collectifs :

« Erik Peterson et les sciences sociales. Dialogue sur un non dialogue », in Revue de l’histoire des religions, Paris, Armand Colin, à paraître en 2021.

« Le moment Gierke », in Otto von Gierke, Althusius et le développement des théories politiques du droit naturel, 1880, Paris, Classiques Garnier, Bibliothèque de la pensée juridique, à paraître en 2021.

« Tönnies et Schmitt. Un échange à la veille du désastre » in Cahiers de philosophie de l’Université de Caen, Presses Universitaires de Caen, à paraître en 2021.

« Althusius et l’Europe. De quoi Althusius est-il le nom ? » in Pierre-Yves Quiviger, Mélanie Plouviez, Salim Abdelmadjid (dir.), L’Europe, l’État, le fédéralisme, Mantoue, Universitas Studiorum, à paraître en 2021.

« Introduction à : Carl Schmitt, „Prendre/partager/paître” », in « Carl Schmitt et Alexandre Kojève », Revue Le grand continent, Groupe d’études géopolitiques, https://legrandcontinent.eu/fr/, à paraître en 2020.

« Introduction à : Carl Schmitt, „Inter pacem et bellum nihil medium” », in « Carl Schmitt et Alexandre Kojève », Revue Le grand continent, Groupe d’études géopolitiques, https://legrandcontinent.eu/fr/, à paraître en 2020.

« Otto von Gierke », in Mortimer Sellers and Stephan Kirste (ed.), „Encyclopedia of the Philosophy of Law and Social Philosophy”, Springer Publishers, 2020.

« „Donner une forme sociale à l’État“. Heller et Gierke », in Isabelle Aubert et Céline Jouin (dir.), Heller, Kirchheimer, Neumann. Trois pensées réformatrices du droit, Jus Politicum. Revue de droit politique, 2019/2020, Institut Michel Villey, n°23, 2020.

« Heller, Kirchheimer, Neumann. Trois pensées réformatrices du droit. Introduction », avec Isabelle Aubert, in Isabelle Aubert et Céline Jouin (dir.), Heller, Kirchheimer, Neumann. Trois pensées réformatrices du droit, Jus Politicum. Revue de droit politique, 2019/2020, Institut Michel Villey, n°23, 2020.

« Le concept de communauté : l’héritage de Tönnies et Weber » in Céline Jouin (dir.) Le concept de communauté, Cahiers de philosophie de l’Université de Caen, Presses Universitaires de Caen, 2019.

 « La constitution matérielle de l’Europe. Préface », in Céline Jouin (dir.),
La constitution matérielle de l’Europe, Paris, Pédone, 2019.

 « Religione civile o metapolitica ? Note sulla teologia politica in Germania e in Italia », in Elettra Stimilli (dir.),
Teologia e politica. Genealogia e attualità, Quodlibet, Macerata, con il contributo finanziario dalla Scuola Normale Superiore di Pisa, traduction du français par Sabino Paparella, 2019.

 « La constitution matérielle de l’Europe : par-delà le pouvoir constituant », in
Europe, Noésis, n°30-31, Nice, 2018.

 « Carl Schmitt », in Pierre Hassner, Benoît Durieux, Jean-Baptiste Jeangène Vilmer (dir.)
Dictionnaire de la guerre et de la paix ,  Presses Universitaires de France, collection “Quadrige”, Paris, 2017.

« Carl Schmitt, penseur de l’impérialisme ou de l’empire ? », in Olivier Beaud (dir.),
Peut-on penser juridiquement l’empire, comme forme politique ?, Paris,  Dalloz, 2017.

« Penser la politique avec Marx », Lectures critiques,
Revue française de science politique, vol. 66, n°5, 2016.

« La Grande Guerre et la constitution du social. Autour de la pensée d'Otto von Gierke »,
Éthique, politique, religions, Revue semestrielle de l'Institut de recherches philosophiques de Lyon, Classiques garnier, Paris, 2016/2, n°9.

« Schmitt und Pascal. Das Herz und die Entscheidung », in Olivier Agard, Barbara Besslich (dir.) Kulturkritik zwischen Deutschland und Frankreich (1890-1933),Peter Lang, Francfort-sur-le-Main, 2016, traduit du français par Manfred Gangl.

« Carl Schmitt, penseur de l’impérialisme ou de l’empire ? », Jus Politicum, Revue de droit politique, n°14, Institut Michel Villey, Paris, 2015.
http://juspoliticum.com/article/Carl-Schmitt-penseur-de-l-empire-ou-de-l-imperialisme-984.html

« Religion civile ou métapolitique ? Notes sur la théologie politique en Allemagne et en Italie », in
Actualité de la théologie politique ?, Les Études philosophiques, Paris, Presses universitaires de France, octobre 2014/4.
https://www.cairn.info/revue-les-etudes-philosophiques-2014-4-page-507.htm

« Présentation » du dossier « Actualité de la théologie politique ? »,
Les Études philosophiques, Paris, Presses universitaires de France, octobre 2014/4.
https://www.cairn.info/revue-les-etudes-philosophiques-2014-4-page-479.htm

« Du secret en démocratie. Réflexions sur l’irreprésentable chez Carl Schmitt. », in Serge Sur (éd.),
Carl Schmitt. Concepts et usages, Paris, CNRS éditions, collection « Biblis », 2014.

« Carl Schmitt et la pensée anglaise du droit international »,
Annuaire français des relations internationales 2014, Paris, Université Panthéon-Assas, 2014.

 « La souveraine ingratitude de l’esprit : subjectivité et modernité chez Hegel », in
Culture et subjectivité, High School of Economics, Moscou, 2014.

« Carl Schmitt et les secrets d’État », in Serge Sur (dir.),
Regards sur Carl Schmitt, Aquilon, n°10, juin 2013, p. 55-67.

« Le scénario hobbesien du
Nomos de la terre », in Ninon Grangé et Frédéric Ramel (dir.), Carl Schmitt et les relations internationales, Presses Universitaires de Rennes, collection « L’univers des normes », 2013.

« La notion de guerre totale. La logique cryptée des sources schmittiennes », in « Imagination(s) environnementale(s), Raison publique, n°17, 2013, Revue d'éthique et de philosophie politique et sociale, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne. http://www.raison-publique.fr/IMG/pdf/raison_publique_17.pdf

« Droit naturel et État mondial. Réflexions sur les dialogues entre Léo Strauss, Kojève et Schmitt », Le prisme du totalitarisme, in Éthique, politique, religion, 2012, n°1, Classiques Garnier.

« Carl Schmitt lecteur de Francisco de Vitoria », in Agora filosofica n°2, Brésil, 2012. Version imprimée et version en ligne (cf. http://www.unicap.br/ojs-2.3.4/index.php/agora/issue/archive).

« Le droit international allemand dans l'entre-deux-guerres. La fuite dans l'histoire » ,
Revue Générale de Droit International Public, Éditions A. Pédone, Paris, n° 114, 2010/3, pp. 535-561.

« Carl Schmitt à Nuremberg. Une théorie en accusation »,
Genèses, Revue de Sciences Sociales et d'Histoire, Dossier „Faire la preuve", Éditions Belin, Paris, n° 74, 2009/1, pp. 46-73. https://www.cairn.info/revue-geneses-2009-1-page-46.htm

« De Habermas à Schmitt. État de droit et démocratie » in : Felix Heidenreich (éd.), 
Die Zukunft der Demokratie, L'avenir de la démocratie, IZKT, Kultur und Technik, n° 12, Berlin, Lit Verlag, 2008, pp. 70-80.

„La guerre civile mondiale n'a pas eu lieu", préface au livre de Carl Schmitt,
La guerre civile mondiale. Essais 1953-1978, éditions ère, Paris, 2007, pp. 7-27.

„Critique culturelle. Schmitt, Tocqueville",
Mouvements, La Découverte, Paris, n° 94, 2007.

Sartre et l'Allemagne", in : Peter Knopp, Vincent von Wroblewsky (éd.), Carnets Jean-Paul Sartre, Der Lauf des Bösen, Peter Lang, Europäischer Verlag der Wissenschaften, Francfort-sur-le Main, Berlin, New York, 2006, pp. 214-216.

„Eisenmann oder die post-Philosophie" in
Arch +, n° 156, Berlin, avril 2001, pp. 113-120.


Traductions :

Traduction de l’allemand et présentation du livre d’Otto von Gierke, Althusius et le développement des théories politiques du droit naturel, Paris, Classiques Garnier, Bibliothèque de la pensée juridique, à paraître en 2021 (320 pages).

Traduction de l’allemand de : Correspondance de Carl Schmitt et Ferdinand Tönnies (1926-1930), in Cahiers de philosophie de l’Université de Caen, Presses Universitaires de Caen,
à paraître en 2021.

Traduction de l’allemand de : Carl Schmitt, « Prendre/partager/paître », in « Carl Schmitt et Alexandre Kojève », Revue Le grand continent, Groupe d’études géopolitiques, https://legrandcontinent.eu/fr/, 2020.

Traduction de l’allemand de : Carl Schmitt, “Inter bellum et pacem nihil est medium”, in Revue Le grand continent, Groupe d’études géopolitiques, https://legrandcontinent.eu/fr/, 2020.

Traduction de l’allemand de : Herfried Münkler « Peut-on abolir la guerre ?” in Revue Le grand continent, Groupe d’études géopolitiques, https://legrandcontinent.eu/fr/, 2020.

Co-traduction de l'italien, avec l’auteur de : Mattia Di Pierro, « Totalité et démocratie. Claude Lefort avec et après Marx »,
Cahiers de philosophie de l'Université de Caen, 2016, n° 53.

Traduction de l’allemand de : Hermann Lübbe, "Politische Theologie als Theologie repolitisierter Religion", in J. Taubes (éd.) Der Fürst dieser Welt. Carl Schmitt und die Folgen, Munich, Wilhelm Fink Verlag, 1983 : « La théologie politique comme théologie d’une religion repolitisée », [texte inédit en français], in Actualité de la théologie politique ?, Les Études philosophiques, Paris, Presses universitaires de France, octobre 2014/4. https://www.cairn.info/revue-les-etudes-philosophiques-2014-4-page-485.htm

Traduction annotée de l’allemand de : Carl Schmitt, « Die Tyrannei der Werte » [La tyrannie des valeurs], in :
Säkularisation und Utopie. Ebracher Studien. Ernst Forsthoff zum 65. Geburtstag, Stuttgart, Berlin, Kohlhammer Verlag, 1967, pp. 37-62, en collaboration avec Patrick Lang in : I. Koch, N. Lenoir (éds.), Démocratie et espace public : quel pouvoir pour le peuple ?, Actes du colloque de l'Institut d'Histoire de la Philosophie, Université de Provence, New York, Zürich, Hildesheim, Georg Olms, 2008, pp. 211-237.

Traduction annotée, de l’allemand de six textes de Carl Schmitt regroupés dans l’ouvrage : Carl Schmitt, 
La guerre civile mondiale. Essais 1953-1978, Editions ère, Paris, 2007 (185 pages) : « Strukturwandel des Völkerrechts » (1943), « Nehmen, teilen, weiden » (1953), « Die Ordnung der Welt nach dem Zweiten Weltkrieg » (1962), « Clausewitz als politischer Denker » (1969), « Gespräch über den Partisan » (1969) et „Die legale Weltrevolution » (1978).


 


 


 


 

 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.