Page personnelle

Dernière modification le 14/04/2022

Claire LECHEVALIER

Professeure (Littérature comparée)

Responsable de l'équipe LASLAR

Professeure de littérature comparée

 

Domaines de recherche :            

         -Réceptions européennes des textes de l’Antiquité depuis le XVIIIe siècle à nos jours

         -Histoire des interprétations et des mises en scène des tragédies grecques

         - Réécritures des mythes ; intertextualité.

         - Histoire de la traduction, notamment théâtrale

         -Le baroque au présent

         -Récits de spectateurs, le spectateur en voyage. 

Mots-clés : 

         traduction, réception théâtrale, théâtre antique, tragédie, mythe, réécritures, spectateur, anachronisme

 

Publications

 
 
  • Ouvrages

-L’Invention d’une origine. Traduire Eschyle en France de Lefranc de Pompignan à Mazon : Le Prométhée enchaîné, Bibliothèque de Littérature Générale et Comparée, Champion, 2007.

Agamemnon, Eschyle, avec Évelyne Ertel et Pierre Judet de La Combe, SCEREN, CNDP, 2009.

Actualité des tragédies grecques entre France et Allemagne. La Tentation mélancolique, Paris, Classiques Garnier, 2019

 

  • Ouvrages collectifs (dir.)

- Le Théâtre antique entre France et Allemagne (XIXe-XXe siècles) : de la traduction à la scène, Sylvie Humbert-Mougin et Claire Lechevalier (dir.), Presses de l’Université de Tours, 2012.

-Traduire les Anciens en Europe du Quattrocento à la fin du XVIIIsiècle : d’une renaissance à une révolution ?, Laurence Bernard-Pradelle et Claire Lechevalier (dir. ), PUPS, 2012.

-Traduire les Anciens en Europe (XIXe-XXe siècles), Laurence Bernard-Pradelle et Claire Lechevalier (dir.), Presses Universitaires de Caen, 2013

-Monstruosités contemporaines, Claire Lechevalier et Sylvie Loignon (dir.), numéro 30 de la revue Elseneur, 2015.

-Récits de spectateur, modèles d’expérience, Fabien Cavaillé et Claire Lechevalier (dir.), Actes du colloque organisé à l’Université et Théâtre de Caen, les 18-20 mars 2015, PUR, 2018.

-Ecrits de spectateurs : théâtre et cinéma, Fabien Cavaillé, Myriam Juan et Claire Lechevalier (dir.), Double Jeu , n°16, 2020

-La Place des traducteurs (dir.), Anne-Rachel Hermetet et Claire Lechevalier (dir.), Classiques Garnier, 2002. 

 

  • Dossier de revue (dir.)

-« Retours d’Iphigénie. D’Euripide à Ritsos : autour de quelques représentations d’Iphigénie sur la scène contemporaine», Actes de la journée d’Études organisée par l’Institut d’Études Théâtrales, Paris III, 31 mars 2007, Registres,  14, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2010,

- « Médée à l’opéra », en collaboration avec Romain Piana, Skén&graphie, n°4, 2016 (p. 9-103).

 

  • Chapitres d’ouvrage :

- « Les Formes de Prométhée. Mythe et Symbole dans les traductions et les adaptations du Prométhée enchaîné d'Eschyle, à la fin du XIXe siècle », dans Anne Clancier et Cléopâtre Athanassiou (dir.), Mythes et psychanalyse, Paris, In Press, 1997, p. 145-154 .

-« Monstrueuse ou sublime ? la réception de la cosmogonie eschyléenne en France », dans Aline Le Berre (dir.), De Prométhée à la machine à vapeur. Cosmogonies et mythes fondateurs à travers le temps et l’espace, Pulim, 2004, p. 59-70.

-« De « l’ordre des mots » au « mot-à-mot » : la traduction des langues anciennes entre assimilation et expérience initiatique », dans Yves Clavaron et Bernard Dieterle (dir.), Métissages littéraires, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2005, p. 363-370.

-« L’Atelier du traducteur : La Porte du Theil, traducteur d’Eschyle », dans Catherine Volpilhac-Auger (dir.), D’une Antiquité l’autre. La Littérature antique classique dans les bibliothèques du XVe au XIXe siècle, ENS éditions, Lyon, 2006, p. 171-182.

-« Poète ou prophète ? la question du sujet créateur dans l’interprétation d’Eschyle au milieu  du XIXe siècle en France », dans Vittorio Citti (éd.), Eschilo et la tragédia : communicazione, ecdotica, esegesi, Lexis, 2006, p. 337-348. 

-« La Magie du spectaculaire : Le Prométhée de Luca Ronconi à Fourvière », dans La Tragédie grecque, Théâtre aujourd’hui n°1, Patrick Dion (dir.), CNDP, 2007, p. 64-66.

-« Le Dyscolos de Ménandre », dans La Misanthropie au théâtre, Juliette Vion-Dury (dir.), éditions Sedes-Armand Colin, 2007, p. 17-41 et 197-204.

-« Paul Mazon d’une Orestie à l’autre », dans Actes du colloque La Retraduction, Rouen, 13-15 décembre 2006, Robert Kahn (dir.), Presses Universitaires de Rouen, 2010, p. 103-115

-« Costume des Grecs/Costume à la grecque dans les écrits sur les costumes de Levacher de Charnois » dans Actes du colloque Entre scène et FoyerDécors, costumes et accessoires dans le théâtre de la Révolution et de l’Empire, Philippe Bourdin et Françoise Le Borgne (éd.), Presses Universitaires Blaise Pascal, 2010, p. 129-142. 

-« Le Retour des morts dans Le retour au désert », dans Actes du colloque Chimères, délires et métamorphoses dans l’œuvre de Bernard-Marie Koltès, Yannick Butel et Marie-José Tramuta (dir.), Peter Lang, 2010, p. 333-346.

-« Actualité, mémoire et histoire chez Michel Vinaver (Iphigénie Hôtel) et Bernard-Marie Koltès (Retour au désert)», dans Actes du colloque « Mémoire, Histoire et Littérature » (Caen-Göttingen), PUC, 2012, p. 211-222. 

-« Le Théâtre antique entre France et Allemagne aux XIXe et XXe siècles : traductions, interprétations, rivalités et transferts » en collaboration avec Sylvie Humbert-Mougin, dans -Le Théâtre antique entre France et Allemagne (XIXe-XXe siècles) : de la traduction à la scène (Sylvie Humbert-Mougin et Claire Lechevalier (dir.), Presses de l’Université de Tours, 2012, p. 9-21. 

-« Introduction», en collaboration avec Laurence Pradelle, dans Traduire les Anciens (Grecs et Latins) en Europe du Quattrocento à la fin du XVIIIe siècle : d’une renaissance à une révolution ?, Limoges, 27-29 mars 2006, Claire Lechevalier et Laurence Pradelle (dir. ), PUPS,  ) 2012, p. 7-13. 

-« Un philologue entre traduction et imitation : Guillaume Dubois de Rochefort et l’Électre de Sophocle » dans Traduire les Anciens (Grecs et Latins) en Europe du Quattrocento à la fin du XVIIIe siècle : d’une renaissance à une révolution ?, Limoges, 27-29 mars 2006, Claire Lechevalier et Laurence Pradelle (dir. ), PUPS, 2012, p. 231-242

-« Avant-propos », en collaboration avec Laurence Bernard-Pradelle, dans Traduire les Anciens en Europe (XIXe-XXesiècles), Laurence Bernard-Pradelle et Claire Lechevalier (dir.), Presses Universitaires de Caen, 2013, p. 7-9.

-  Chapitre « Théâtre », en collaboration avec Laurence Marie, Volume XVIIe-XVIIIe siècles, Yves Chevrel, Annie Cointre et Yen-Maï Tran-Gervat (dir.), Lagrasse, Verdier, octobre 2014.

Récits de spectateur, narrations et modèles d’expérience », en collaboration avec Fabien Cavaillé, dans Récits de spectateurs. Raconter le spectacle, modéliser l’expérience (XVIIe-XXe siècle), en collaboration avec Fabien Cavaillé, PUR, 2017, p. 7-18.

-«”Elles n’ont pas d’individualité marquée”: les Troyennes au miroir des guerres contemporaines », dans La Mémoire de la blessure au théâtre, Isabelle Ligier-Degauque et Anne Teulade (dir.), PUR, 2018, p. 221-234.

-« Henry Green chez les Atrides : statut de l’intertexte dans Iphigénie Hôtel de Michel Vinaver », dans Mélanges offerts à Franck Bauer, Chantal Liaroutzos (dir.), PUC, 2019 .

-« Homère en partage. « Quelques phrases isolées » traduites par Marguerite Yourcenar », dans Notre Homère. Stratégies d’appropriation des poèmes homériques (France, XVIe-XXIe siècles), Christiane Deloince-Louette et Agathe Salha (dir.), Grenoble, UGA Editions, 2021, p. 281-296

-«  Introduction : La Place des traducteurs » avec Anne-Rachel Hermetet, dans La Place des traducteurs, Anne-Rachel Hermetet et Claire Lechevalier (dir.), Garnier, 2022, p. 7-13. 

-« Michel Vinaver ou les multiples voies/voix de la traduction », dans la Place  des traducteurs, Anne-Rachel Hermetet et Claire Lechevalier (dir.), Garnier, 2022, p. 81-94. 

 

  • Articles de revue à comité de lecture

- « La dualité de Dionysos ou comment la tragédie s’interroge sur elle-même », entretien avec Jean Bollack et André Wilms au sujet de la mise en scène des Bacchantes à la Comédie française, réalisé avec Évelyne Ertel, Registres, 11/12, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2006, p. 134-144. 

-« L’Orestie et la scène contemporaine (France-Allemagne) : jalons pour un comparatisme », dans Les Études de réception en France : perspectives théoriques, Anne-Rachel Hermetet et Régis Salado (dir.), L’Esprit créateur, vol. 49, n°1, printemps 2009, p. 70-83.

-« Les Bacchantes à la Comédie-Française ou la nouvelle naissance de Dionysos », Registres, 14, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2010, p. 165-173. 

 -« Pourquoi s’intéresser au sacrifice d’Iphigénie aujourd’hui », dans « Retours d’Iphigénie. D’Euripide à Ritsos : autour de quelques représentations d’Iphigénie sur la scène contemporaine», Actes de la journée d’Études organisée par l’Institut d’Études Théâtrales, Paris III, 31 mars 2007, Registres,  14, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2010, p. 117-120.

-« « Mit Hilfe archaïscher Wörter archaische Dinge (…) sehen » : Peter Handke et la traduction du Prométhée enchaîné d’Eschyle» dans Canon et traduction dans l’espace franco-allemand, Frédéric Weinmann, Ralf Zschachlitz et Fabrice Malkani (dir.), Cahiers d’études germaniques, 59, 2010, p. 141-152. 

-« Euripide et l’invention de l’infanticide au théâtre (Médée) », dans L’Enfant qui meurt. Motif avec variations, Georges Banu, Isabelle Ansart, Véronique Perruchon (dir.), Paris, L’Entretemps, 2010, p. 64-74. 

-« Voltaire et la réécriture ou comment représenter la scène du matricide » dans Récrits, (Franck Bauer, dir.), Elseneur, 26, Presses Universitaires de Caen, 2011, p. 101-116. 

-« L’Imaginaire de la représentation dans le Théâtre des Grecs de Pierre Brumoy », Actes de la journée d’études organisée par Malika Hammou à l’Université de Toulouse, 8 février 2008, Anabases, Toulouse, n°14, 2011, p. 75-86. 

-« Luca Ronconi et la faute de Prométhée », dans Le Personnage tragique, Myriam Tanant (dir.), Arzanà, Presses de la Sorbonne Nouvelle, n°14, 2012, p. 239-250. 

-« Médée au croisement des arts : l’énigme de l’infanticide », texte paru dans le Dossier pédagogique pour la représentation de Médée  (Charpentier) au Théâtre des Champs-Elysées et à l’Opéra de Lille en octobre et novembre 2012. 

« La naissance de la justice en débat : représentations contemporaines du procès d’Oreste », dans Théâtre et justice, revue en ligne Criminocorpus, janvier 2013. 

-« Introduction : “Au cœur des ténèbres“ », avec Sylvie Loignon, Monstruosités contemporainesElseneur, n°30, 2015, p. 9-12.

-« Le Texte antique comme nouveau pharmakos de la scène contemporaine,», Monstruosités contemporainesElseneur,n°30, 2015, p. 39-48.

-« Ancient Drama and Contemporary Wars : the City Laid Waste ? »,  (article traduit par Pierre Hennequin), dans Violence tragique et guerres antiques au miroir du théâtre et du cinéma (XVIIe-XXIe siècles), Tiphaine Karsenti et Lucie Thévenet (dir.), Atlantide, n° 6, 2017, p. 42-49.

-« Editorial », avec Julia Peslier et Romain Piana, Skén&graphie, n°4,  2017, p. 9-15

-« Dépayser l’origine : Peter Handke Par les villages », dans Le Dépaysement aux XXe et XXIe siècles, Marie-Hélène Boblet et Marie Hartmann (dir.), L’Entre-deux, n°4 , 2018 (revue en ligne).

« L’Epreuve de la distance », en collaboration avec Fabien Cavaillé et Myriam Juan, dans Ecrits de spectateurs : théâtre et cinéma, Fabien Cavaillé, Myriam Juan et Claire Lechevalier (dir.), Double jeu, n°16, 2020, https://journals.openedition.org/doublejeu/2481

-« La génération sacrifiée des enfants d’Agamemnon : Électre /Oreste mis en scène par Ivo Van Hove à la Comédie-Française », Anabases, n°31, 2020, https://journals.openedition.org/anabases/10828

-« Les larmes d’Ulysse : portraits du ”migrant” en ”héros grec” », Dire et lire les vulnérabilités contemporaines, Marie-Hélène Boblet et Anne Gourio (dir.), Elfe XX-XXI, n°9, 2020, https://journals.openedition.org/elfe/2213

-« Dé-chaînement », La Récolte, n°3, 2021, p. 38-39

-« Quelles émotions pour la tragédie grecque aujourd’hui », dans Les Emotions en scène (XVIIe-XXIe siècles), Sabine Chaouche et Laurence Marie (dir.), European Drama and Performance Studies, 2, N°17, Paris, Garnier, 2021, p. 361-380.

 

  • Entretiens

-« Entre Euripide et Racine, entre dramaturgie et mise en scène. Iphigénie  de Racine, l’Infini Théâtre, Namur, 1997-1998 », entretien avec Jean Bollack et Dominique Serron, réalisé avec Évelyne Ertel, dans « Retours d’Iphigénie. D’Euripide à Ritsos : autour de quelques représentations d’Iphigénie sur la scène contemporaine», Actes de la journée d’Études organisée par l’IET, Paris III, 31 mars 2007, Registres, 14, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2010, p. 120 à 125.

-« Le Mythe en creux », entretien avec Michel Vinaver et Gilone Brun, réalisé avec Évelyne Ertel, dans « Retours d’Iphigénie. D’Euripide à Ritsos : autour de quelques représentations d’Iphigénie sur la scène contemporaine», Actes de la journée d’Etudes organisée par l’IET, Paris III, 31 mars 2007, Registres, 14, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2010, p. 132-137.

-« La femme puissante », entretien avec Emmanuelle Haïm autour de la Médée  de Charpentier, « Médée une voix contemporaine », Skén&graphie, n°4,  2017, p. 65-72

-« La place des traducteurs de théâtre. Table ronde avec Denise Laroutis, Séverine Magois et Laurent Muhleisen », dans La Place des traducteurs, Anne-Rachel Hermetet et Claire Lechevalier (dir.), Garnier, 2022, p. 151-165. 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.