Page personnelle de Hayette Nemouchi

Dernière modification le 12/12/2013

Hayette NEMOUCHI
(FAX)0821906235
 hayette.nemouchi@unicaen.fr
Bureau sh 203/204

Docteur en géographie

Membre du pôle Sociétés et espaces ruraux

Titre de la thèse : La question du foncier agricole en Algérie, l'exemple de la commune de Salah Bouchaour (nord-est Algérien)

Résumé : En Algérie, on a de tout temps accordé beaucoup d'importance au développement des espaces ruraux en général et des espaces agricoles en particulier. Dés l'indépendance, l'État s'est engagé dans une succession de réformes agraires ayant comme principal champ d'application l'assiette foncière des exploitations agricoles. Le foncier est un élément de grande valeur symbolique. Aussi est-il bien souvent l'axe autour duquel se greffent la plupart des problèmes de l'agriculture aujourd'hui. La question est aussi fondamentale que stratégique ; le foncier fait converger l'ensemble des rapports sociaux, résultant d'une interaction complexe des facteurs historiques, politiques, juridiques, économiques, techniques et socioculturels. Il est l'enjeu principal de tous les programmes d'organisation spatiale.

Par rapport aux études antérieures sur le foncier en Algérie, le projet de recherche tire son originalité du traitement de la question sous l'angle de son aspect socio-économique. Á travers une étude rétrospective de la commune de Salah Bouchaour (Nord-Est algérien) et selon une démarche de géographie sociale, les rapports entre le social et le spatial seront mis en relief. Comprendre le fond de la société rurale constitue la clef du développement du monde rural dans ce pays. La succession des politiques agraires en Algérie a engendré inconstance et incertitude dans les modes d'appropriation des terres. Aussi est-il important de connaître la relation que tissent aujourd'hui les hommes et / ou les agriculteurs avec la terre. Est-ce un bien qui traduit un attachement affectif (patrimoine familial) ou est-ce un capital qui fait objet d'attraction de rente et de convoitise par la mise en œuvre des différents modes d'exploitation (location et vente des terres) ? Les exploitations agricoles feront l'objet d'une analyse économique dans le but de savoir si les unités agricoles actuelles sont économiquement et socialement viables. De même sera effectuée une analyse des différentes lois qui ont régi le foncier au cours des 40 dernières années et de leur application sur le terrain. Le décalage entre le discours et la pratique en Algérie a toujours été le premier handicap à la bonne réalisation des objectifs proclamés lors des différentes réformes entreprises. Quel est le niveau d'adéquation entre les attendus de ces différentes réformes et les réalités du terrain ? Quels sont les nouveaux comportements sociétaux issus de ce genre de dysfonctionnement administratif ? Le débat actuel porte sur la pertinence d'une privatisation du secteur public des terres agricoles. Ce qui va rendre l'équation foncière de plus en plus complexe. Quelle sera l'échéance de la mise en place de cette nouvelle réforme? Sous quelle forme sera-t-elle appliquée ? Et pour quelle durée ?

Direction de thèse : ROBERT HÉRIN

Espaces-laboratoires :

Salah Bouchaour (nord-est Algérien)

Principaux thèmes de recherche :

Les politiques foncières,

la question foncière dans les programmes de développement et d'aménagement rural,

le foncier agricole, l'agriculture et la société rurale

Le foncier physique (structure et parcellaire), le foncier juridique (l'appropriation et ses droits), le foncier social (comportements sociaux à travers les modes d'appropriation et de gestion du foncier), le foncier économique (valorisation des terres et spéculation foncière).

Participation aux colloques et séminaires :

2005, Colloque international sur les villes au défi du développement durable (Sfax)

Crise multidimensionnelle des villes algériennes: entre discours et réalité, la gestion du patrimoine foncier, le cas de la ville de Skikda (nord-est Algérien)

Travaux et publications :

2003, Évolution des structures foncières de la commune de Salah Bouchaour (wilaya de Skikda, nord-est Algérien), Mémoire d'ingénieur d'État en Aménagement du territoire option aménagement des espaces ruraux sous la direction de A. BOUKHEMIS, Université d'Annaba -Algérie, 99 p.

2004, La question du foncier agricole en Algérie : Exemple de la commune de Salah Bouchaour (Nord-Est Algérien), Mémoire de DEA sous la direction de R. HÉRIN, Université de Caen, 124p.

    Publications


    N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.