Neil Jordan écrivain-scénariste

L’imaginaire de la transgression

Peter Lang, 2021, Studies in Franco-Irish Relations, n° 17, 302 pages, ISBN 9781800795204
Bertrand Cardin

Si son nom est d’emblée associé aux films à succès qu’il a réalisés (The Crying Game, Entretien avec un vampire, Michael Collins...), Neil Jordan est également un homme de lettres. Son oeuvre littéraire, composée de huit romans et d’un recueil de nouvelles, est riche, complexe et foisonnante. Elle manifeste un intérêt pour l’histoire et la politique irlandaises, mais aussi pour le surnaturel et l’irrationnel. Elle crée un univers où le temps et l’espace peuvent s’abolir, le matériel et le spirituel se confondre, le visible et l’invisible s’interpénétrer. Aussi transgresse-t-elle les frontières à plus d’un titre. A la fois réaliste et fantastique, elle établit de nombreuses connexions avec la psychanalyse, la religion chrétienne, la mythologie ou la tradition culturelle qu’elle revisite de manière originale. La présente étude aborde l’oeuvre littéraire de Neil Jordan dans toute sa diversité. Elle s’intéresse essentiellement au romancier, mais aussi au nouvelliste et au scénariste, la production cinématographique de l’artiste ne pouvant être ignorée. Ce premier ouvrage en français consacré à l’écrivain a pour objectif de rendre justice à une grande figure de la vie culturelle irlandaise contemporaine dont tout un pan de la création artistique reste encore largement méconnu.

Vers le site de l'éditeur : https://www.peterlang.com/document/1140485